Accueil > En classe > Une photographe brésilienne : Angélica Dass

Une photographe brésilienne : Angélica Dass

mardi 17 novembre 2015, par Webmaster


En éducation morale et civique, les élèves de 5ème ont travaillé sur les thèmes de l’égalité et de la diversité.
Judith a écrit un article sur une photographe brésilienne, Angélica Dass et son projet Humanae. Voici son travail :


Angélica Dass est une photographe brésilienne. Cette artiste est née à Rio (Brésil) en 1975 et vit maintenant à Madrid (Espagne). Elle a suivi des études de photographie en Espagne puis au Brésil. Depuis 2012, elle a réalisé de nombreuses expositions, seule ou en groupe, partout dans le monde.

L’artiste est à l’origine d’un projet visuellement époustouflant : Humanae.
Elle a pris en photo des portraits de nombreux individus et associé leur couleur de peau à une teinte certifiée Pantone dans le but de montrer à quel point les êtres humains peuvent être diversifiés.
Pantone est une entreprise américaine spécialisée dans la fabrication de nuanciers et le développement de techniques d’impression. Angélica Dass a choisi de l’utiliser de façon totalement différente : associer les codes couleurs à la pigmentation cutanée des gens.
Avec l’aide de 150 personnes, elle a ainsi répertorié toutes les teintes de la peau humaine.


« Pour ce projet, j’ai été inspirée par mes racines familiales », a expliqué Angélica « Mes grands-parents sont des Noirs nés au Brésil et mon père est un Noir adopté par une famille de Blancs. Je suis un mélange de divers pigments. Humanae est une quête visant à mettre en valeur nos vraies couleurs, plutôt que d’être simplement catalogués comme rouge, jaune, noir ou blanc. »
Angélica a imaginé son travail comme « infini et jamais terminé ». Elle a prévu de s’arrêter un jour, mais elle sent que c’est important d’immortaliser des gens de chaque continent, au moins de façon symbolique. « Le but ultime d’Humanae est de provoquer une discussion autour de la diversité ethnique. »